Plan départemental 74 Vélo Voies Vertes

5 VÉLOROUTES EN COURS D’AMÉNAGEMENT
DANS LE DÉPARTEMENT

(source Conseil Départemental de la Haute-Savoie)

Au cours des 7 dernières années, 13,5 km d’aménagements cyclables (dont 12 km en voie verte) ont été réalisés dans le cadre du plan départemental « Haute- Savoie Vélo Voies Vertes », pour un montant de travaux de 12,8 M€, dont 7,9 M€ financés par le Département.

Plusieurs véloroutes/voies vertes structurantes sont en cours de développement, certaines sections étant sous maîtrise d’ouvrage départementale, d’autres étant menées par d’autres collectivités locales : la ViaRhôna de Saint-Gingolph à Seyssel, la Léman Mont-Blanc d’Annemasse à Chamonix-Mont-Blanc, le Sillon Alpin de Mons à Marlens, la Véloroute des Aravis d’Annecy au Val d’Arly et la Véloroute entre Annecy et Saint-Félix, en direction d’Aix-les-Bains.

Véloroute ViaRhôna

Cette véloroute d’intérêt national et européen, labellisée EuroVélo 17, reliera à terme le lac Léman à la mer Méditerranée. Elle traverse la Haute-Savoie sur 145 km, de Saint-Gingolph à Seyssel. Le Département partage avec plusieurs collectivités la maîtrise d’ouvrage de la réalisation des sections d’aménagements cyclables qu’il cofinance. Il a été l’un des premiers à réaliser des aménagements sur l’itinéraire de la ViaRhôna.

L’itinéraire est découpé en cinq sections, dont l’état d’avancement de l’aménagement diffère selon les secteurs et les maîtres d’ouvrages.

  • de Saint-Gingolph à Thonon-les-Bains (env. 22 km) La maîtrise d’ouvrage est portée par la Communauté de Communes Pays d’Evian-Vallée d’Abondance (CCPEVA), sauf entre Saint-Gingolph et Locum où celle-ci est communale. Sur ce tronçon de 4 km, le Département participe aux travaux en cours à hauteur de 1,5 M€ sur un budget total estimé à 2,4 M€.
  • de Thonon-les-Bains à Chens-sur-Léman (env. 31 km) La maîtrise d’ouvrage est partagée entre le Département, Thonon Agglomération et les communes. Les aménagements en site propre, en cours entre Thonon les Bains et Anthy-sur-Léman, sont pris en charge à hauteur de 50 % par le Département sur un budget global de 375 000 euros. Les travaux de création de l’itinéraire de voie verte de 7,5 km entre le Port de Sciez et Nernier devraient débuter à partir du second semestre 2019. Réalisés sous maîtrise d’ouvrage du Département, leur coût est estimé à 3,7 M€.
    Voir le dossier d’enquête publique préalable à la Déclaration d’Utilité Publique
  • de l’agglomération de Thonon à Etrembières (env. 22 km) La maîtrise d’ouvrage est portée par Annemasse Agglomération.
  • de Bossey à Valleiry (environ 22 km) La maîtrise d’ouvrage est portée par la Communauté de communes du Genevois.
    Une branche sera réalisée depuis Valleiry et reliera Chancy en Suisse par le bois de Vosogne, permettant ensuite de rejoindre Genève. L’aménagement des 0,4 km de voie verte dans le Bois de Vosogne, estimé à 287 000 €, sera financé par le Département à hauteur de 96 000 €.
  • de Valleiry à Seyssel (env. 30 km) Le Département a déjà réalisé 3 km de voie verte au sud de Seyssel sur les digues du Rhône, une section d’environ 600 m au nord de Seyssel, ainsi que l’implantation de bandes cyclables sur 4,6 km, jusqu’au Pont de Châtel. Une section de voie verte de 450 mètres sur la commune de Vulbens a également été réalisée sous maîtrise d’ouvrage départementale. Le Département a déjà investi 1,9 millions d’€ sur cet itinéraire.
    Le projet d’aménagement le long de la route départementale 992 sur 5,5 km, entre Mons et Pont de Châtel, est à l’étude.

Véloroute Léman Mont-Blanc

Cette véloroute d’intérêt départemental, qui se déroulera de Gaillard à Chamonix, comprend actuellement cinq sections, dont plusieurs secteurs sont déjà aménagés et/ou balisés, avec différents maîtres d’ouvrages.

Le Département et les collectivités concernées ont déjà acté la mobilisation de 14 M€ sur les 3 prochaines années, pour la réalisation des sections de Bonne-sur-Menoge à Bonneville, et de Cluses au Fayet. Le Département s’est engagé à hauteur de 12 M€, le reste étant à la charge des autres collectivités.

  • d’Annemasse à Bonne-sur-Menoge (12 km) Cette section, qui comporte plusieurs types d’aménagements cyclables, est sous maîtrise d’ouvrage d’Annemasse Agglomération. Les travaux, dont l’achèvement est prévu fin 2018, s’élèvent à 5,8 M€ dont 3,5 M€ d’aménagements pour les cycles. Le Département en est le premier cofinanceur, au travers d’une aide d’un montant de 1,222 M€.

  • de Bonne-sur-Menoge à Bonneville (env. 20 km) Le tracé de cette section est actuellement à l’étude.
  • de Bonneville à Cluses (14 km) Le futur aménagement de la traversée de Marignier, sous maîtrise d’ouvrage du Département, permettra de relier les sections entre Cluses et la gare de Marignier et entre Marignier et Bonneville.
  • de Cluses au Fayet (24 km) Le tracé de la section entre Cluses et le Fayet est d’une longueur totale de 24 km de véloroute dont 20 km de voie verte.
    La prochaine étape, sous maîtrise d’ouvrage départementale, est la section entre Cluses et Magland et permettra de relier la moyenne vallée de l’Arve au Pays du Mont-Blanc. Celle-ci implique la réalisation d’une passerelle de 60 m pour franchir l’Arve. Les travaux, évalués à 3,7 M€, sont prévus à partir de l’automne 2018.

  • du Fayet à Chamonix (26 km) L’itinéraire depuis le bas de la vallée, en voie partagée jusqu’aux Houches est balisé.
    La communauté de communes Vallée de Chamonix Mont-Blanc assure la maîtrise d’ouvrage, accompagnée par le Département sur les 8,6 km entre les Chavants (commune des Houches) et Les Tines (commune de Chamonix).
    L’aménagement de la section le Tines Chamonix centre fera l’objet d’études complémentaires.
    Sur la section Chamonix Centre – Les Chavants, des aménagements cyclables seront réalisés sur 6 km : voies vertes, bandes cyclables ou travaux de sécurisation de carrefours. Le reste fera l’objet d’un balisage sur voies existantes. Un linéaire de 2,5 km en voie verte a déjà été réalisée en 2016, avec une passerelle de 37 m de long. Le Département soutient ce projet à hauteur de 598 000 €, dont 118 000 € pour la passerelle.

Véloroute du Sillon Alpin

L’itinéraire Sillon Alpin, d’environ 80 km, rejoindra, depuis Mons et la ViaRhôna, Annecy par le Val des Usses, puis la Savoie en longeant les rives du lac d’Annecy.
Au nord d’Annecy, l’itinéraire est au stade de l’étude préliminaire.
En sortie de l’agglomération d’Annecy, il est prévu de créer une véloroute sur la section Sillingy – La Balme de Sillingy – Sallenôves, sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté de communes de Fier et Usses.
A Sillingy, la voie verte située le long de la RD 908b sera prolongée en 2019, dans le cadre de l’aménagement  de la RD 1508 entre Sillingy et Epagny – Metz Tessy, sur 1 km.
Le reste de l’itinéraire, jusqu’à Mons pour rejoindre la ViaRhôna, est en phase d’étude préliminaire.

Véloroute des Aravis

La véloroute des Aravis se déroule sur 40 km entre la sortie de l’agglomération d’Annecy et Thônes. De nombreuses sections ont d’ores et déjà été aménagées dans le cadre de la réalisation du contournement routier de la voie des Aravis par le Département.

——————

Le tracé de la véloroute entre Annecy et la limite de la Savoie n’est à ce jour pas arrêté. Des réflexions devraient être entamées prochainement, en partenariat avec les différentes collectivités concernées.

 


Séjour 2019 : Du Lac, des Cimes

Randonnées 2019

Carte interactive

Des parcours en Hte-Savoie
En voir plus

Cyclomontagnardes 2018

Vertes Tout-Terrain 2018